• Cerisiers à fleur
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

Veuillez saisir l'adresse e-mail associée à votre compte d'utilisateur. Votre identifiant vous sera envoyé à cette adresse.

Captcha plugin 2+ for Joomla from Outsource Online  

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

Donner la mort, une obscénité
Dimanche 31 Mai 2020.

Un policier blanc écrase la trachée artère d’un homme noir aux USA et les cités américaines s’enflamment.
Le psychopathe, élu parce que milliardaire et parce que sachant parler aux « beaufs », grand ennemi des ours de l’Alaska, ne condamne pas le meurtre mais les violences qui en découlent.
George FLOYD est mort victime de la brutalité tellement caractéristique du primate qui s’imagine supérieur, créé par des divinités et à leur image, maître de la terre et de tout ce qui y vit.
Une fois encore la cruauté primaire, la violence qui rabaisse l’homme bien en-dessous de l’animal s’est manifestée aux USA, pays qui vénère les armes à feu, la domination, l’exploitation, le mépris des plus vulnérables, pays d’un darwinisme social de droite édictant que les forts doivent régner et écraser les faibles.
Qu’il bombarde DRESDE ou édifie des camps d’extermination, qu’il assassine un journaliste dans les locaux d’une ambassade en Turquie, qu’il tue des amérindiens au NICARAGUA pour déforester et élever du bétail ou mutile des gilets jaunes avec des lanceurs de balles, qu’il traque le canard sauvage ou tourmente le taureau dans l’arène, l’homme, grand nuisible devant la nature, prouve qu’il n’est pas encore pleinement hominisé, pas à la hauteur de ce qu’il imagine être dans son orgueil mégalomaniaque.

Accédez au Diaporama Nature CVN en  cliquant sur l'image ci-dessous

Une  nouvelle série de photos réalisées par nos adhérent(e)s



 Du côté de la Librairie CVN


Un essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Disponible dans notre boutique en ligne avec bien d'autres ouvrages passionnants à découvrir  !

(cliquez sur ce lien pour y accéder)

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


 

 

Dernières nouvelles...

23 février 2020
26 janvier 2020

Identification

--
--
---/---
---/---l

 

--
 
.../...

 

--
 
 

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...

 

 

La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54