Communiqué : La CVN dépose plainte contre la France ...

... pour violations des articles 5 ET 7 de la directive européenne relative à la protection des oiseaux et à ses annexes I et II.
Les faits sont les suivants :
Il résulte d’un article circonstancié publié par le quotidien SUD-OUEST que se tint, dans le département des LANDES, le 27 juillet dernier, une assemblée générale d’une association de tueurs de petits oiseaux.
Quatre cents piégeurs d’ortolans et pinsons, espèces intégralement protégées par la directive européenne portant préservation des oiseaux, reçurent, selon la presse, l’appui du président du conseil général du département.
Soutenus par des politiciens locaux, otages des braconniers, les participants à cette sinistre réunion obtinrent des assurances selon lesquelles l’actuel ministre de l’écologie, Philippe  MARTIN, anciennement préfet des LANDES, puis président du conseil général du GERS, favoriserait le braconnage,  en soumettant au CONSEIL NATIONAL DE PROTECTION DE LA NATURE, avant novembre prochain une dérogation pour autoriser la chasse des pinsons dans les LANDES.


Par ailleurs, sera promue  une « « étude » » sur les populations d’ortolans, durant trois ans, avec entre temps dérogations et tolérance car, pour étudier les oiseaux, il faut bien les tuer.
Il s’agit-là d’une monstrueuse violation du droit et l’alignement de certains politiciens sur des pratiques irresponsables dont leur  pusillanimité entretient la persistance.
Cette violation du droit doit être sanctionnée par une action de l’Europe contre la France  qui ne sera pas la première du genre du fait dela calamiteuse chasse à la française.
De fausses « études » sur la biologie des oiseaux, conduites par les tueurs eux-mêmes, ne sont que des impostures grossières qui ne tromperont personne.
Il est indécent que des  politiciens flattent l’arriération de chasseurs qui perpétuent cette infame barbarie consistant à tuer des pinsons, des ortolans, des chardonnerets et autres merveilles ailées dont nous gratifie encore une nature qui se meurt.
Ces hommes politiques parce qu’éduqués, informés n’ont pas l’excuse d’une arriération autre que celle de la conscience.
La plus élémentaire dignité, la plus humble sensibilité, un peu d’élévation conduisent à aspirer à cet amour du vivant, source d’une nausée devant le fait d’anéantir les petits oiseaux chanteurs.
Honte à ces politiciens qui déshonorent ce pays !

La CONVENTION VIE ET NATURE ne les laissera pas insulter ainsi les aspirations de l’immense majorité de nos contemporains.

Gérard CHAROLLOIS - Président de la CVN.






Commentaires  
# moreau antoinette 01-08-2013 08:49
pourquoi poser des pièges ,pourquoi les braconniers ne sont jamais punis ,libre service .
ce qu'ils à ces gens c'est le plaisir de tuer .je suis dégoutée pour nos petits enfants qui ne connaissent pas les oiseaux on a déjà plus d'hirondelles .on attend quoi là il serait bon de se battre avant la fin de tous les oiseaux
je vous remercie de lire mon message
cordialement .A M
Répondre
# miquel jonathan 01-08-2013 08:55
C'est dégueulasse que les politique laissent faire ça.
Répondre
# gallon lauren 01-08-2013 11:50
Même les institutions qui font bonne figure ne respectent pas la loi, j'ai travaillé pour le centre eden en bourgogne et ils se donnent tous les droits.
Répondre
Ajouter un Commentaire


03
Octobre 2021
Manifestation contre la chasse à Bordeaux
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54