Des requins et des hommes.

requin bouledogue


Communiqué du 16 Juillet 2013 de la Convention Vie et Nature.

La CONVENTION VIE ET NATURE, militant pourla réconciliation de l'humain avec la biodiversité, constatant les accidents générés par la rencontre des usagers de la mer avec deux espèces de requins susceptibles de prendre l'homme pour une proie, demande l'instauration de mesures de protection assurant, à la fois, la totale sécurité des baigneurs et le maintien des populations de requins. Des dispositifs techniques existent et sont mis en oeuvre dans d'autres pays, à savoir la pose de filets au large des plages créant des zones exemptes de prédateurs marins.

Trop de requins sont victimes des pêches intensives destinées à pourvoir la pharmacopée farfelue de certaines régions d'Asie dont des populations prêtent à leurs ailerons des vertus aussi imaginaires que celles imputées aux os de tigres ou aux cornes de rhinocéros.
Cessons la guerre à la nature, guerre faite au nom des peurs, des préjugés, de la cupidité et de l'ignorance.
Une considération s'impose face aux accidents dramatiques qui endeuillent l'île de la REUNION.
L'homme, espèce omniprésente sur la planète, occupant les mers, les côtes, les montagnes, les pôles,les forêts équatoriales, peut-il, pour ses loisirs ou son profit, anéantir la biodiversité ? La CONVENTION VIE ET NATURE refuse cet anéantissement qui serait une faute absolue, définitive, disqualifiante pour l'humanité. Or, entre détruire et subir, il y a toujours une autre solution et c'est celle qu'il faut adopter dans une optique d'écologie responsable et honnête.
En l'espèce, il convient de protéger les baigneurs et les requins, simplement en les séparant par des filets.





Ajouter un Commentaire


03
Octobre 2021
Manifestation contre la chasse à Bordeaux
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54