La censure continue ! Après Brest, la préfecture de la Sarthe ordonne l’arrêt de notre campagne d’affichage sur les porcelets !

Source WELFARM


Sur décision de la préfecture de la Sarthe, notre campagne d’affichage dénonçant la castration à vif des porcelets a été suspendue, pour prévenir un « risque d’atteinte à l’ordre publique » !

L’association WELFARM dénonce une décision destinée à la priver du droit d’informer le consommateur sur une pratique archaïque, cruelle et généralisée. Cette décision de la préfecture est d’autant plus inacceptable qu’elle survient au sein même du fief de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture.

Dans le cadre de notre campagne #COUIC2018 visant à mettre un terme à la castration à vif des porcelets, l’association de protection animale WELFARM a lancé une opération d’affichage grand public dans l’ouest de la France. La campagne devait se dérouler du 24 août au 20 septembre dans différentes villes de Bretagne et du Mans, mais a été suspendu 3 jours seulement après sa mise en place à Brest en raison de menaces provenant du monde agricole et politique. Par prévention, l’afficheur avait décidé d’annuler l’opération d’affichage dans les villes de Langueux et Saint-Brieuc. Les villes de Lorient et Le Mans avaient été épargnés jusqu’à ce que la préfecture de la Sarthe donne l’ordre de retirer les affiches samedi 3 septembre, sans en prévenir l’association WELFARM. Une atteinte à la liberté d’expression inadmissible.

Lire la suite sur le site de WELFARM par ce lien

03
Octobre 2021
Manifestation contre la chasse à Bordeaux
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54