Les braqueurs de la République

 

 


Par David Joly - Vice-président de la Convention Vie et Nature


Le 30 juin dernier, le site du Sénat nous informait qu’il allait lancer une mission d’information afin de donner suite à une nouvelle pétition ayant dépassé les 100 000 signatures dans les délais légaux impartis. (1)

 Cette pétition avait été mise en ligne en février dernier par Willy Schraen, président de la fédération nationale de chasse, au sein de laquelle il réclame la fin de la réduction fiscale pour les adhésions et dons à destination des associations qui « utilisent des moyens illégaux contre des activités légales ».

 Willy Schraen y dénonce, entre autres, certaines associations qui inciteraient à la haine contre des activités légales et qui militeraient parfois avec violence contre des activités rurales et traditionnelles comme la chasse, la pêche ou l’élevage par exemple, avec des moyens répréhensibles d’obstruction ou d’introduction dans des propriétés privées.

 S’il existe un fin connaisseur de la haine et de la violence, c’est bien Willy Schraen. Une haine qu’il pratique au quotidien envers qui ne trouve pas logique de torturer et tuer des animaux pour le plaisir, n’hésitant pas à appeler les adhérents de sa fédération à leur distribuer quelques coups de poing dans la gueule et à leur mettre une bonne branlée... (2)

 Beaucoup ont vu en cette pétition une tentative d’enfumage et de détournement d’attention après le succès rencontré par une autre pétition autrement plus importante et crédible : celle déposée le 10 septembre 2021 par le collectif « Un jour un chasseur », portant sur les plus de 400 homicides commis ces 20 dernières années par les excités de la gâchette (dont, au moment du dépôt, celui de Morgan Keane, jeune homme de 25 ans abattu à son domicile alors qu’il coupait du bois) et qui fait également l’objet d’une mission d’information dont les conclusions devraient être rendues en septembre prochain. (3)

 Mais revenons à la pétition de Willy Schraen : selon lui, des associations se livrant à des activités illégales ou à des faits de violence seraient financées avec l’argent des contribuables français puisque les dons dont elles bénéficient ouvrent droit à des réductions d’impôt pour les donateurs.

 Il serait intéressant que Monsieur Schraen puisse illustrer clairement ses propos à l’aide de décisions de justice où lesdites associations ont été condamnées pour les actes qu’il évoque. Parce que de notre côté, nous avons beau chercher en long, en large et en travers ces condamnations pour malveillance, violence ou homicide, nous n’avons rien trouvé.

 Ou plutôt nous trouvons à la pelle des violences physiques et verbales (4), des homicides (5), des féminicides (6) perpétrés… par le monde de la chasse.

 Et pour ce qui est du détournement d’argent public, nous pouvons faire confiance à Willy Schraen qui est, là encore, un spécialiste en la matière, bénéficiant des services du braqueur des caisses de l’État numéro 1 en la personne d’Emmanuel Macron.

 En effet, afin de respecter la grande tradition de la 5ème République qui veut que tout résident de l’Elysée fasse la danse du ventre aux divers lobbies qui gouvernent le pays, fédération nationale de chasse en tête, on peut affirmer sans l’ombre d’un doute qu’Emmanuel Macron a pulvérisé tous les records en siphonnant comme il se doit les finances publiques au profit de l’officine de Monsieur Schraen.

 C’est ainsi que nous avons appris récemment via un article du site lanceuralerte.org (7) :

 - que le financement public de l’État est passé de 27 000 € annuels en 2017 à 11,46 millions d’euros annuels en 2021, soit une augmentation de 42 000 % (oui, oui, vous avez bien lu, 42 000 %!) en 4 ans ;

 - que la prise en charge de la moitié du prix du permis de chasse national décidé par Macron en 2018 revient à pas moins de 18 millions d’euros par an aux contribuables français.

 Et tout cela sans aucune contrepartie, dans la plus pure opacité et impunité puisque la fédération nationale de chasse avait l’obligation de rendre ses comptes accessibles publiquement chaque année, ce qu’elle n’a jamais fait sans sanction aucune.

 Quant aux services rendus en tant qu’association agréée d’utilité publique, là encore c’est le flou le plus total. Ce qui se comprend : lorsque vous percevez une manne financière aussi importante et que, pour la justifier, vous ne pouvez revendiquer que la mise en place de pratiques moyenâgeuses consistant à torturer des animaux, l’introduction dans la nature d’animaux d’élevage pour alimenter le stand de tir et une dissémination annuelle de 6 000 tonnes de plomb dans la nature, ça devient compliqué…

 Il paraîtrait que la Cour des comptes va mettre son nez là-dedans. Il est plus que temps car, la dernière fois qu’elle s’est adonnée à cet exercice, c’était en 2013. Au sein même du monde cynégétique on avait alors été outré de la gabegie qui avait été relevée (8). Une gabegie qui a de fortes chances d’avoir été démultipliée après le braquage du siècle opéré par Emmanuel Macron.

 T’as raison Willy, il faut absolument et immédiatement mettre hors d’état de nuire ces associations violentes, inutiles, néfastes pour le vivant et l’intérêt général, et qui coûtent un bras au pays. À commencer par la FNC.

  DJ.

(1) https://www.senat.fr/presse/cp20220630.html

(2) https://alliance.opposantschasse.org/quand-le-president-de-la-federation-nationale-des-chasseurs-propage-la-haine-et-incite-ouvertement-a-la-violence/

(3) https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/l-audition-poignante-au-senat-du-collectif-a-l-origine-de-la-petition-contre (4) https://reporterre.net/Intimidations-agressions-Quand-les-chasseurs-font-leur-loi

(5) https://www.la-croix.com/France/justice-est-elle-suffisamment-severe-face-morts-chasse-2022-02-22-1201201676

(6) https://lpost.be/2022/05/14/en-france-des-armes-de-chasse-sont-utilisees-dans-25-des-feminicides/

(7) https://lanceuralerte.org/2022/08/16/federation-national-chasseurs-comptes/

(8) https://bdm.typepad.com/files/rapport-cour-des-comptes-001.pdf

Ajouter un Commentaire


23
Juillet  2022
Manifestation contre la corrida à Bayonne
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54