Qui a tué ?

Un ours, espèce protégée, vient d’être tué en Ariège par balles.
La chasse a amené l’espèce aux portes de l’extinction.
Les ourses Melba et Cannelle avaient déjà été victimes des arriérés aux gros fusils.
Le président de la république, en 2004, avait exprimé sa consternation.
En Ariège, dans un décorum folklorique, des tartarins masqués et armés avaient manifesté leurs intentions de tuer des ours.
Qui est coupable ?
L’Etat et en particulier son chef qui flatte les tueurs, reçoit les dirigeants d’un lobby viscéralement anti-écologique et l’Etat dont les tribunaux locaux ne sanctionnent pas comme il le faudrait les tueurs d’ours.
Tartarin n’est pas un résistant, un insoumis, un combattant dressé contre la loi injuste, mais un lâche.
Il faut de la lâcheté, de la bassesse pour assassiner des animaux sans défense face à des armes à feu.
Un peu de rigueur, une parole forte et claire de l’Etat désarmeraient ces maquisards d’opérette.
Mais à la cour du monarque entre banquiers, oligarques et grands veneurs on passe le temps.
Honte à ceux qui tuent et plus encore à ceux qui sont complices par leur pusillanimité !
Messieurs les imposteurs qui osez parler d’écologie pour élargir votre fonds de commerce électoral, que faites-vous contre le déterrage des blaireaux, le tir aux canards sauvages, le massacre des grives ?
Tout se tient et une révolution culturelle  permettra seule de désarmer les « chassassins » qui butent les ours, les loups, les lynx et tout ce qui vit.

Gérard CHAROLLOIS

Ajouter un Commentaire


--
--
---/---
---/---l

 

--
 
.../...

 

--
 
 

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54