Pourquoi combattre le gouvernement en place ?

Faute d'un bon candidat à la présidentielle, nous savons qui il faut combattre, contre qui il faut voter positivement pour qu'il s'en aille.

Depuis dix ans, la droite n'a pas cessé de multiplier les privilèges exorbitants du droit commun en faveur de cette infime minorité qui endeuille la nature: les chasseurs.

Ceux-ci sont insatiables et veulent toujours plus d'avantages, un monopole sur la faune, une éviction des protecteurs des animaux et de la nature.

Le 21 octobre dernier, selon leur communiqué de presse ci-dessous, les représentants des "trois millions de chasseurs et de pêcheurs" (quels imposteurs) ont été chaleureusement reçus par leur protecteur à l'ELYSEe, flanqué de sa ministre de l'écologie.
Les chasseurs ne sont qu'un million mais ils appellent les pêcheurs à la ligne pour faire nombre!
On peut se poser la question de quels privilèges, ils souhaitent voir leur obligé les gratifier?
Ils ont tout obtenu depuis dix ans.

Serait-ce le bannissement des opposants à la chasse?
L'ouverture de camps de rééducation pour écologistes réfractaires aux joies de l'art de tuer (les débiles disent: l'art de vivre!).
Il est impératif de chasser l'UMP du pouvoir.

Les politiciens Français sont décevants, mais entre les médiocres et les pires, il convient d'opter sous peine de subir indéfiniment la dictature de fait d'un lobby glouton.

Votons contre SARKOZY, car qui va à la chasse et de surcroit à la corrida doit perdre sa place.

G . C.


vIssy-les-Moulineaux, le 24 octobre 2011

Communiqué de presse

Chasseurs et pêcheurs reçus par le Président de la République
pour parler de Gouvernance nature.

Bernard Baudin et Claude Roustan, respectivement président de la Fédération Nationale des Chasseurs et président de la Fédération Nationale de la Pêche
en France ont été reçus vendredi 21 Octobre 2011 par le Président de la République Nicolas Sarkozy, en présence du ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet.
Ils étaient accompagnés de plusieurs membres de leurs bureaux respectifs pour faire un point sur la « gouvernance nature » et sur les autres attentes des
trois millions de chasseurs et de pêcheurs.

Dans une ambiance conviviale, le Président a écouté attentivement la demande commune des pêcheurs et des chasseurs sur la Gouvernance nature. Les deux présidents
ont fait un constat sévère de l’application du Grenelle qui se traduit encore trop souvent par l’exclusion ou la sous-représentation systématique des chasseurs
et des pêcheurs de la majorité des instances de concertation et de décision autour de la biodiversité.

Bernard Baudin et Claude Roustan ont plaidé avec fermeté pour que les pêcheurs et les chasseurs soient enfin désignés partout ; qu’ils y siègent au titre
de la protection de la nature et non pas comme simples usagers et qu’ils y soient à parité avec les autres associations de protection de la nature. Pour
répondre à cette requête, le Président de la République et le ministre de l’Environnement ont annoncé la mise en place immédiate d’un groupe de travail
présidé par un préfet afin d’établir les nouvelles règles de Gouvernance nature d’ici à Janvier 2012.

Le président Bernard Baudin a demandé au Président de la République qu’il intervienne auprès du Gouvernement afin que les deux propositions de loi sur les
armes et sur la chasse qui sont transmises au Sénat fassent l’objet d’une inscription rapide. Nicolas Sarkozy a répondu favorablement à cette requête afin
que le vote définitif de ces deux textes ait lieu avant la fin de l’actuelle session parlementaire.

Ensuite, le président de la FNC a plaidé pour que l’Elysée donne une consigne claire à tous les ministres afin que toutes les négociations engagées à ce
jour avec les chasseurs se traduisent par des résultats concrets (arrêtés et décrets notamment) dans les prochaines semaines.

Pour accélérer les négociations, Bernard Baudin a transmis dès vendredi à l’Elysée et au ministre de l’Ecologie et du Développement Durable une première
liste détaillée des dossiers en suspens qui exigent des réponses dans les plus brefs délais.

Pour conclure, le Président a rappelé son attachement au rôle et à la place de la chasse et de la pêche dans la défense de la biodiversité, tout en affirmant
apprécier le côté passionné de ces deux activités qui s’apparentent parfois à un véritable mode de vie, plus qu’à un simple loisir.

 

Ajouter un Commentaire


03
Octobre 2021
Manifestation contre la chasse à Bordeaux
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54