Soutien à DDA - La chasse: une activité liberticide.


Au chapitre des très bonnes nouvelles, ce communiqué de l'association DROITS des ANIMAUX du 15 Novembre 2012 !

Les contrôles judiciaires ordonnés par Madame la juge Delphine de Boishebert à l'encontre de trois militants de l'association Droits des Animaux viennent d'être levés par la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Versailles, qui a ainsi reconnu le caractère inique de la décision de Delphine de Boishebert, dont nous avons dit à plusieurs reprises pourquoi elle semble s'être déterminée à partir de motifs personnels plus que par une volonté de rendre justice.

La Cour d'appel de Versailles montre ainsi le peu de cas qu'elle fait des arguments pour le moins douteux de Delphine de Boishebert. Il est donc permis d’espérer qu'elle donnera également raison à la requête en nullité des procès-verbaux de première comparution ayant entraîné ces mises en examen injustes et scandaleuses...
(Malgré cette première victoire, la pétition ci-dessous reste donc d'actualité...)


Après la mise en examen des membres de l'association "Droits des Animaux" dont le principal leitmotiv est de s'opposer pacifiquement aux violences infligées aux animaux, la Convention Vie et Nature a immédiatemment réagi en mettant en ligne une pétition de soutien ...

Soutenez DROITS des ANIMAUX en signant la pétition CVN : cliquer sur ce lien


logo DDA

Communiqué de Droits des Animaux suite aux réactions des associations et personnalités ayant manifesté leur solidarité


Droits des Animaux continue le combat !

Avec la connivence de personnages bien placés en haut lieu, les chasseurs à courre essaient de nous faire taire. Pensez, cette aristocratie habituée à voir la piétaille à sa botte, à
dicter sa loi au bas peuple, dans ces villages où règne la loi du silence, quand certains sont menacés de représailles pour avoir eu l'outrecuidance de défendre des animaux pourchassés sur leur propriété... comment pouvait-elle admettre que des gueux lui tiennent tête, et ce durant plus de 5 années ? Les chasseurs à courre ne réussiront pas à saper la résistance que nous portons légitimement contre leurs pratiques sanguinaires. La chasse à courre ne perdurerait pas sans le soutien de politiques lâches ou complices, quand les françaises et les français dans leur immense majorité soutiennent l'abolition de cette cruauté archaïque. Avec votre aide, nous continuerons le combat sur le terrain !

Nous tenions à exprimer notre gratitude à ceux d'entre vous qui relaient nos appels ou nous aident financièrement, chacun à la mesure de ses moyens. C'est l'occasion de mentionner la contribution particulièrement généreuse de Pierre Jouventin, qui n'a pas hésité à nous verser l’intégralité de la dotation qu'il a perçue à l'occasion du Prix animalier de l'essai Fernand MERY 2012 remporté pour son bel ouvrage, Kamala, Une louve dans la famille.

Nous voudrions aussi remercier chaleureusement les associations qui nous apportent leur soutien, en particulier la Fondation Brigitte Bardot, qui finance bon nombre de nos projets, dont notre opération "t-shirts de solidarité" sans laquelle nous ne pourrions faire face, mais aussi la Convention Vie et Nature, qui vient de lancer une pétition auprès du Garde des sceaux pour obtenir le non-lieu de ces poursuites iniques, ou encore le Crac Europe, notre partenaire judiciaire, et L214 Éthique & animaux, qui multiplient les appels de soutien en notre faveur.

Ces associations prennent position sur leur site, nous espérons que d'autres suivront. Il en va de la solidarité nécessaire à tout combat politique. Quelqu'un a décrit ainsi le comportement de ceux qui oppriment : au départ, ils se moquent de vous, ensuite, ils vous combattent, et finalement ils acceptent le progrès que vous portez. Nos adversaires ont cessé de rire.

23
Juillet  2022
Manifestation contre la corrida à Bayonne
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54